Plumes 96 à 100

96.

Entendu aujourd’hui : « Le désir est subversif ». C’est tout.


97.

Oh cette peur, cette peur… cette peur !
Le doigt a cliqué : lancer la diffusion.
Les mots ont coulé, tout s’est bien passé.
Oui mais quand même cette peur !


98.

Écrire…
Pour… Quoi ?
Pour… Qui ?
Pour… Eux-vous ?
Pour… moi ?
Pour… maintenir le flux facebook ?
Pour… garder pieds ?
Pour… la littérature ? ON RI-GO-LE…
Pour… dire ce qui ne peut être dit ?
Pour… être ?
Pour… cesser de vouloir être ?
Pour… rien…
Pour… qui ?
Pour… quoi ?
Écrire…


99.

Lire plus
et plus vite
Écrire plus
et plus vite
Moins hésiter
et agir
Moins tergiverser
et agir
Moins facebooker
et lirécrire
Moins messenger
et lirécrire

Moins vivre
Et ne plus rien avoir à écrire


100.

Je remercie chaleureusement Romain Verger, Brad Anderson (film « The Machinist ») et David Lynch (film « Eraserhead ») pour le profond mal-aise/être dans lequel ils m’ont plongée. Beaucoup de gratitude également pour les nausées et instants de dégoût absolument délicieux !

Plus sérieusement, Je me demande ce qui me/nous attire irrésistiblement dans ces films/livres si inconfortables ? Catharsis ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s